Certification AMF : anticipez le 1er janvier 2020 !

De quoi parle-t-on ?

L’AMF a publié il y a quelques semaines l’instruction officialisant le nouveau dispositif de sa Certification des connaissances. Récapitulatif des points clés

  • l’examen passe à 115 questions au lieu des 100 actuelles ;
  • la grille des connaissances est remaniée (lien pour la télécharger) : les pondérations des sujets évoluent et des nouveaux sujets apparaissent : performance des fonds, finance durable, anticorruption, crypto actifs…
  • il y a toujours deux catégories de questions A et C mais les taux exigés pour réussir l’examen évoluent et passent de 85% pour les questions A et 75% pour les questions C à 80% pour les deux catégories A et C ;
  • la base de questions dans laquelle sont piochées les questions d’examen n’est plus une base de 600 questions propriétaire de chaque organisme de formation proposant son propre examen certifié. Chaque organisme a livré deux examens complets en français soit 230 questions qui nourrissent une base commune qui devrait donc avoisiner les 3 000 questions. Le nombre exact de questions ne sera connu que fin novembre une fois que l’AMF aura mené un travail d’analyse et le cas échéant supprimer certaines questions.
  • La nouvelle version de la Certification sera en vigueur le 1er janvier 2020 sans période de transition. L’examen actuel cessera donc définitivement d’exister le 31 décembre 2019.

L’examen va-t-il être plus difficile ?

La question n’est pas simple car il y a plusieurs changements et par ailleurs la difficulté dépend en grande partie du niveau initial de chaque candidat et de sa façon de travailler.

Ce qui réduit la difficulté

Quasiment tous ceux qui ratent l’examen aujourd’hui échouent au moins aux questions de type A car elles portent sur les sujets de réglementation, les moins bien maitrisés et les plus complexes. Abaisser le taux de réussite exigé est une aide importante même si le taux réel de réussite ne sera pas de 80% mais 82,3% car avec 34 questions de niveau A il faut en réussir au moins 27,2 soit 28 au minimum.

Ce qui augmente la difficulté

Passer de 100 à 115 questions en tant que tel ne change rien à la difficulté mais l’augmentation du nombre de sujets dans la grille implique encore plus de connaissances à maitriser donc plus de travail.

Pour les questions de type C, passer de 75% à 80% de réussite (80,25% plus précisément) est une marche plus haute notamment pour les publics néophytes sur les instruments et les marchés financiers qui constituent les principaux sujets de type C. C’est d’autant plus vrai que sur les 15 nouvelles questions dans l’examen, il y a 12 questions de type C en plus contre 3 questions de type A.

Ce qui est neutre (en théorie)

Le fait que la base de questions passe de 600 à près de 3 000 questions a un impact sur la méthode d’apprentissage. Elle rend inefficace les stratégies de bachotage consistant à apprendre les questions et les réponses par cœur. En effet si la base continue d’être ouverte et disponible aux apprenants il est évident que mémoriser 3 000 questions est un exercice impossible.
Cela étant, cet exercice était déjà inefficace avant comme notre analyse des apprenants depuis 10 ans nous l’a montré. La stratégie la plus efficace a toujours consisté à investir un minimum de temps pour comprendre les sujets et la logique réglementaire avant de contrôler et renforcer ses connaissances en réalisant des questions. C’est pourquoi nous avons mis en œuvre au sein de Bärchen depuis plusieurs années un parcours digital intégrant 14 chapitres pour structurer l’apprentissage. Ce parcours permet de réussir intelligemment (pour plus d’infos : certification-amf@barchen.fr).

En d’autres termes, l’AMF souhaite que les candidats apprennent utile. Ce n’est pas plus mal.

Conclusion : il est encore temps de passer l’examen en 2019 !

Si vous devez/souhaitez passer l’examen AMF n’oubliez pas qu’au premier janvier le dispositif change sans phase de transition.

  • Si vous voulez le passer avant le 31 décembre 2019 il est encore temps mais il faut au moins un mois et demi pour bien se préparer… donc c’est maintenant !
  • Si vous voulez le passer en 2020 vous pouvez évidemment commencer immédiatement car tous les sujets de la grille de l’examen actuel sont repris dans la nouvelle grille, votre travail ne sera pas perdu.
    Notre plateforme sera adaptée dès que nous aurons connaissance des nouvelles questions.
    Mon conseil : évitez de passer l’examen début janvier et visez une date d’examen à partir de fin janvier pour prendre le temps de compléter votre apprentissage sur les nouveaux sujets qui sont apparus dans la grille.

Dans tous les cas si vous souhaitez profiter de nos services :

https://boutique.barchen.fr/product?catalog=AMF-Pk-SEC6M

Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *